"L'effacement" Percival Everett

Publié le par Hervé

On découvre dans sa PAL des livres presque oubliés et c'est une agréable surprise!

Monk, romancier noir américain, universitaire reconnu, dont les livres sont difficilement publiés, découvre un succès d'édition avec des qualités littéraires faibles mais ce dernier est au niveau de l'édition considéré comme un roman "black" donc bon. Monk décide alors d'écrire un roman "black" d'une qualité qu'il méprise afin d'être publié.

Les états d'âme de Monk sont bien décrits entre son sentiment de mépris vis à vis du monde de l'édition et de ses "principes" littéraires. A cela s'ajoute ses rapports avec sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer et les combats de son frère et de sa soeur.

J'ai trouvé quelques longueurs dans ce livre. Toutefois, j'ai passé un bon moment notammet grâce à la critique acerbe du monde de l'édition et du milieu intellectuel.

En somme un roman agréable avec une approche différente des problématiques des noirs aux Etats-Unis.

A lire en ces périodes d'élections...

Publié dans Romans étrangers

Commenter cet article

andré 11/02/2007 11:20

merci pour ces commentaires. On sent bien votre passion pour les livres. Bonne continuation.

Hervé 11/02/2007 12:46

@André: Merci de votre passage et de votre aimable commentaire

Florinette 02/02/2007 18:20

Oh là là, ça fait longtemps qu'il est dans ma LAL, faudrait qu'un jour je me décide à le lire !

Laurent 02/02/2007 09:25

De Everett, j'avais adoré "désert américain", un livre complètement déjanté sur un homme qui est décapité dans un accident de voiture. Mais qui le jour de son enterrement après avoir été recousu, réssuscite. Une critique très drôle de la société américaine, de ses croyances et de ses excès. J'ai adoré et je vais donc me lancer sans hésiter dans "effacement".
Et puis pour les amoureux de la série "Le photographe", dont tu fais partie je crois, je voulais juste signaler le décès de Didier Lefèvre, qui nous avait permis de voyager !

Hervé 02/02/2007 10:37

@Laurent: merci du conseil. C'était le premier livre de cet auteur que je lisais.  Merci de l'infosur Didier Lefevre qui nous a en effet permis un beau voyage

jos du livrophile 01/02/2007 11:46

Ce livre semble passionnant, je le note tout de suite. Merci du conseil, Hervé!

Hervé 01/02/2007 13:18

Bonne lecture donc!

Barbabella 31/01/2007 16:55

Rhaaaa ! J'ai adoré ce bouquin ! Je l'ai lu complètement par hasard mais dès le départ j'ai embarqué et je n'ai jamais été déçu. Il faudrait que je le relise à l'occasion. S'il pouvait passer du Babel au livre de poche, ça accélèrerait mes possibilités de relecture...

Hervé 31/01/2007 17:54

Quel enthousiasme! J'ai bien aimé mais pas au point de relire ce livre!