"Mariage arrangé" Chitra Banerjee Divakaruni

Publié le par Hervé

Ce recueil de nouvelles recommandé par Cathé puis Cuné m'a tenté et ma sensibilité pour l'Inde ne pouvait que me pousser à le découvrir.

Les onze nouvelles que recellent ce livre dépeignent merveilleusement bien la situation des femmes indiennes emprisonnées dans la tradition et la modernité.

Les nouvelles abordent le mariage arrangé et ses conséquences face à un nouvel environnement et face à la perception des autres.

J'ai beaucoup aimé la notion de bonheur et la dichotomie qui est faite entre le bonheur  de la femme au sens occidentale et le bonheur de la femme au sens indien ainsi que la description du poids des belle-mères sur leur belle fille!

Certaines nouvelles sont très dures et émouvantes; d'autres plus "drôles".

En lisant ce livre, je me suis souvenu de deux anecdotes:

Dans un train indien, j'ai rencontré un jeune indien fier de me dire qu'il avait rompu la tradition en "faisant" un mariage d'amour, tout en m'indiquant que sa femme était toutefois du même milieu que lui ce qui avait facilité l'acceptation du mariage par sa famille!!  Ce type de paradoxe est toujours présent en Inde.

La deuxième anecdote eut lieu dans un tout petit village où j'évoquais mes doutes quant au mariage arrangé. La réponse de mon interlocuteur fut une question: "n'est-il pas juste que les parents sont les personnes qui connaissent le mieux leurs enfants et donc savent ce qui leur correspond le plus ? "

La discussion continuant je l'interrogeais sur le fait que les parents décidaient pour leurs enfants en fonction aussi de la caste et des revenus de la future famille "adoptive". Sa réponse fut tout aussi déroutante: "mais en Occident, vous vous mariez peut-être sans arrangement mais les couples sont souvent d'une même milieu socio-culturel, non ?"

C'est donc un livre très très intéressant et bien écrit dont je recommande vivement la lecture

(Cela m'a permis de replonger dans ce merveilleux pays. Pour les amoureux de Calcuta quelques descriptions du Maidan ou du nouveau marché sont tellement réalistes qu'on revit leur atmosphère!)

Publié dans Romans étrangers

Commenter cet article

Florinette 24/04/2007 17:34

Il fait partie de mes prochaines lectures, enfin quand je l'aurai acheté. J'ai découvert cet auteur en lisant "La maîtresse des épices", que je te conseille vivement et je compte bien poursuivre dans ses oeuvres ! ;-)

cathe 23/04/2007 17:31

Ouf il t'a plu :-))))

Anne 22/04/2007 16:42

Une ancestrale logique concrète contre des sentiments abstraits mais prévisibles: c'est d'autant plus déroutant que la réussite d'un mariage "heureux" n'est garantie ni dans un sens ni dans l'autre.
La seule affirmation contestable dans tes anecdotes est, à mon avis, celle qui dit que les parents connaissent bien leurs enfants. Je suis intimement persuadée du contraire.