"Paris-Saïgon : 16 000 km en 2CV dans l'esprit de Larigaudie" Edouard Cortès & Jean-Baptiste Flichy

Publié le par Hervé

Ce récit de voyage devait me passionner. En effet passionné de 2CV et de l'Asie Centrale, des thèmes chers étaient réunis dans ce livre.

Deux jeunes ont eu l'idée en 2003 de partir sur les traces de Larigaudie qui avait réalisé le trajet de Paris à Saïgon en Ford T, en deux pattes.

En débutant la lecture de ce récit, une de mes premières pensées fut: un jour , je partirai avec ma deuche faire la même chose!

Malgré ces excellents a priori, la lecture de ce récit m'a vraiment déçu: de nombreuses références aux textes de Laarigaudie alourdissent le texte; les deux auteurs nous donnent pas à partager leurs impressions quant à l'environnement aux rencontres, juste une rencontre avec un seigneur de guerre afghan "amuse".

J'ai trouvé en fait le livre assez creux puisuqu'on ne découvre  ni leur aventure humaine (un peu tout de même je suis sévère!), ni les peuples rencontrés, ni l'aspect politique de ces pays. Même les anecdotes de voyages semblent creuses. 

C'est donc une assez grosse déception!!!!!

Publié dans Romans francophones

Commenter cet article

Jeff 10/05/2008 08:46

Tout à fait d'accord avec l'auteur, ce livre est génial et donne envie de voyager. Leur voyage est avant tout un regard sur la vie, avec ses joies et ses difficultés.

Edouard Cortes 01/06/2007 19:49

Bonjour,je suis l'auteur de ce récit de voyage.Pardon si certain on pu être déçu de l'écriture. Ce Paris Saigon en 2CV à été pour nous une véritable révélation. Notre mauvaise plume ne suit peut-être pas toujours bien les pistes de l'Orient. Nous avons pourtant écris en transmettant tout ce qui nous paraissait fort (traversée de l'Afghanistan, changement de chassis à Kaboul, clandestins au Cambodge...rencontres épiques...). Ce n'est pas un guide de voyage. C'est des impressions de vie sur un voyage initiatique, c'est un hommage à Guy de Larigaudie, fabuleux écrivain voyageur que peut connaisse, c'est une histoire d'amitiés entre deux copains et une 2CV: Bucéphale.Le livre est vendu aujourd'hui à plus de 40 000 exemplaires (un livre moyen en France c'est 5000 ex). Nous avons reçu plus de 800 mails de félicitations et lettres. Les gens se sont peu attachés à notre pauvre style car nous ne sommes pas écrivains, ils ont lu un voyage.Nous avons écris parceque c'était un voyage peu ordinaire et pour transmettre notre vitalité.Bien à toiEdouard Corteswww.enchemin.org

Christina 10/04/2007 09:28

Dommage - alors, elle va comment ta petite deuche?

Hervé 10/04/2007 11:12

@Christina: Elle va bien! elle est en convalescence! Frein en cours de réparation et pot d'échappement et normalement ensuite elle devrait être en pleine forme!!!!!

Gachucha 08/04/2007 10:22

Et oui c'est parfois le problème : les bons sujets ne font pas forcement les bons livres !

Hervé 08/04/2007 10:28

@Gachucha: excellent résumé! Cela entraîne une grosse déception!

Anne 08/04/2007 10:11

T'as vraiment une Deuche?!

Hervé 08/04/2007 10:20

Oui j'ai vraiment une deuche ! Adolescent, je rêvais de cela. Tout en disant: "ma première voiture sera une 2CV !" Je ne ne concevais pas d'avoir une autre voiture. Puis j'ai eu l'opportunité d'en acheter une que je garde précieusement! Rêve réalisé. Certains de mes amis se moquent de moi! En effet au volant de ma 2 pattes, je suis comme un enfant émerveillé par le monde. J'adore cette voiture!