"La place" Annie Ernaux

Publié le par Hervé

J'ai en ce moment de la chance dans ma sélection de petits romans ! En effet ce roman d'Annie ernaux (que je n'avais encore jamais lu) m'a séduit.

Ce récit autobiographique m'a évoqué avec un style plus épuré "Le livre de ma mère" d'Albert Cohen à la différence majeure qu'Annie Ernaux évoque ici son père.

Elle souligne combien il est parfois difficile de changer de statut social et comment la perception de ses parents évoluent par rapport aux autres groupes sociaux fréquentés tout en gardant un amour et un respect vis à vis d'eux.

J'ai par exemple retrouvé avec ce livre une réflexion que mon père faisiat : "Mais à quoi te servira ce livre si l'école ne te l'a pas demandé ?"

Ce livre parlera largement aux personnes issues de milieux modestes

C'est un bel hommage à son père!

Publié dans Romans francophones

Commenter cet article

Cécile de Qd9 12/09/2007 22:08

BonjourAnnie Ernaux est un de mes auteurs préférés avec Calaferte, Malaparte, Jaenada, Gary, Merle et quelques autres... Je pense que le clivage décrit par l'auteure entre le milieu dont elle est issue et elle-mêle ne porte pas tant sur "les moyens" mais sur la culture. Ce n'est pas tant le clivage lié aux différences sociales mais bien le décalage culturel (même si les deux sont + ou - liés) qui pèse et qu'Ernaux décortique et analyse. A cet égard la réflexion sur le livre qui "ne sert à rien" est très parlante.J'ai adoré presque tous les livres d'Ernaux que j'ai lus. Pour avoir vécu certaines des situations qu'elle décrit dans la Place (et dans d'autres livres aussi), je trouve toujours ses descriptions et ses analyses très fines, très justes.Que celles et ceux qui l'aiment lisent "l'écriture comme un couteau" où elle évoque de façon simple et passionnante son processus d'écriture.

emeline 24/04/2007 14:09

si vous avez adoré ce livre et ke vous lavé compri pouvé me dire de koi parle annie dans lordre chronologik car je les lu mais jai rien compri svop sa serais super simpa jaten de vos nouvelle tre vite car ce devoir est a rendre le mercredi de la rentré merci merci

coco 09/01/2007 16:15

j'ai aussi beaucoup aimé ce livre qui peut sembler dur à première vue pour certais du fait de ses relations avec son père basées sur une certaine incompréhension mais il en ressort surtout un très bel hommage .

Anne-Sophie 04/01/2007 12:02

C'est le second livre, après la Femme gelée, que j'ai lu d'Ernaux. Je le trouve dur. Sa relation à son père est conflictuelle, ses projetstrès différents de ce que l'on attend dans son milieu socio-culturel. L'écriture blanche apporte aussi sa dureté, sa cruauté. Mais c'est un beau roman , à lire absolument.En revanche, je ne crois pas que les gens issus d'un milieu modeste apprécieront le portrait qui en est tracé...

Hervé 04/01/2007 12:09

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec le dernier point que tu évoques. Je viens d'un milieu modeste proche de celui qu'elle décrit, et j'ai apprécié et retrouvé certaines réflexions entendues.

Jos du Livrophile 01/01/2007 23:13

Oh oui,  ce livre est de toute beauté ! Vraiment beaucoup de pudeur, des petites touches d'humanité et d'émotions poignantes du début à la fin de ce livre hommage.