Aya de Yopougon d'Abouet & Oubrerie

Publié le par Hervé

Autant je suis un fan du continent asiatique, autant je suis moins attiré par l'Afrique mais avec cette bande dessinée extrêmement bien faite, je vais réviser mon jugement.

J'ai découvert cet ouvrage grâce à vous les bloggeurs. En effet les artciles de CatheFlorinette, Clarinette m'avait conquis. Le dernier objectif était d'avoir un cadeau. Mon voeu fut excaucé!

Ce fut un double cadeau : celui d'avoir un livre et bien sûr celui de sa lecture!

Avec ces deux volumes, j'ai plongé, en apné, dans la vie africaine des années 70.

J'ai, en effet, découvert Abidjan et le quartier de Yopougon et j'ai surtout fait la rencontre d'Aya, jeune fille studieuse, qui, elle-même, m'a présenté ses amies Adjoua et Bintou dont les aspirations sont différentes et je me suis joint à elles(oui je sais ce n'est pas bien de jouer l'incruste ainsi! mais bon..) et je me suis bien "amusé"!

Une dernière remarque quant au style que j'ai beaucoup apprécié avec le vocabulaire imagé et propre à l'Afrique. Cela m'a rappelé un peu le créole réunionais (dont ma connaissance, est toutefois très limité) mais je parle principalement au niveau des images.

Les deux volumes sont de qualité égale tant du point de vue du scénario que du dessin.

C'est donc une belle découverte merci à vous!

Publié dans B.D.

Commenter cet article

Allie 22/12/2006 20:25

Ça m'a l'air bien quand même ces livres!
J'en profite pour te souhaiter de très joyeuses Fêtes et un bon Noël! :)

Hervé 22/12/2006 20:35

@Allie: Merci à toi aussi !!!!

cathe 22/12/2006 17:02

Moi non plus je n'ai toujours pas lu le tome 2 !!!!!

Hervé 22/12/2006 17:05

@Philippe, Florinette, Clarinette: je n'ai que deux mots à vous dire : lisez-le!

Florinette 22/12/2006 12:35

De rien Hervé ! maintenant, il ne me reste plus qu'à découvrir le tome 2 que je devrais avoir très prochainement... ;-)

Philippe 22/12/2006 10:51

Je ne connais pas (encore) le 2è tome mais avait été enchanté par le 1er... Je confirme toutes les bonnes impressions laissées ici ou là...