"Un petit boulot" Ian Levison

Publié le par Hervé

Le narrateur, Jake, vit dans une ville sinistrée des Etats-Unis où l'usine locale a fermé. Sa copine l'a quittée, les créanciers le harcèlent... Une offre d'emploi du  bookmaker mafieux, Gardocki, le séduit il accepte et devient tueur à gages.

 

On vivra, durant deux cents pages noires et loufoques et cyniques, ses aventures, ses réflexions sur l'économie, sur son nouvel emploi...

 

Ce roman m'a rappelé sans les longueurs "Le couperet". C'est désopilant, j'ai passé un agréable moment. C'est une lecture facile avec une graduation dans les événements intéressante.

Un premier roman d'Ian Levison à découvrir!!

Publié dans Romans étrangers

Commenter cet article

Nicolas 06/05/2010 01:05



C'est drôle, Le couperet fait deux fois plus de pages, pourtant il m'a paru moins long, sans doute est-ce parce que Westlake est un bien meilleur écrivain. Toujours est-il que Un petit boulot
manque un peu de fluidité, n'est pas aussi drôle que prévu et paraît assez répétitif. Sympa mais sans plus.



Frisette 11/12/2006 02:20

Même si cette critique ne promet pas le méga coup de coeur, j'Avoue que la référence au Couperet me donne envie de tenter le coup.  J'en redonnerai des nouvelles!

coco 06/12/2006 19:05

j'ai également lu il y a peu de temps ce 1er roman de Levison ; j'ai  passé un bon moment en le lisant mais je dois avouer que je ne vais pas non plus en garder un souvenir impérissable  

Sophie 04/12/2006 21:52

Effectivement, je me souviens d'un livre agréable mais pas transcendant.