"Aux couleurs de l'Angleterre" John King

Publié le par Hervé

J'aimais bien John King et je continue dons à le lire. J'avais particulièrement apprécié Football Factory où le mélange désoeuvrement violence, hooliganisme était intéressant, bien traité parfois "avec humour".

Dans ce dernier livre je trouve que les thèmes sont trop identiques à ces précédents romans et le renouvellement se fait attendre.

 

A ces thèmes de prédilections, John King traite également de la guerre de façon, il est vrai, intéressante mais le roman reste toutefois très moyen.

 

Je ne suis pas certain de relire un livre de cet auteur...

Publié dans Romans étrangers

Commenter cet article

philippe 27/11/2009 21:32



Moi aussi j'ai adoré le livre Footbal Factory, mais par contre le film n'avait rien à voir avec le livre : dans le film on retrouve 3 voir 4 chapitre simplifié à l'extrême, toutes les conquêtes
féminines bourgeoises par le prolo Tom ou sont elles ... les bagarres qui opposent des centaines de hooligans contre West Ham par exemple se résume à une rixe entre deux bandes de 20 personnes



Bl. 03/03/2007 22:28

Le Hooliganisme, un fléau des années 80-90 ? Pas du tout, à la lecture de John King, on comprend qu'il est toujours présent, encore plus souterrain et donc encore plus dangereux...
D'ailleurs, il suffit de regarder un peu ce qui se passe autour des stades dans toute l'Europe...
Mais Football Factory n'est pas qu'un livre sur le hooliganisme, mais c'est vraiment une étude sur la société anglaise, son pouvoir et les "laisser-pour-compte", ces (ex)ouvriers que l'on semble oublier... la racisme et l'intégrisme sous-jacent...
 

Anne-Sophie 20/11/2006 11:03

Tu me fais découvrir un auteur que je ne connais absolument pas... Merci... Je lirai donc de préférence Foot factory.

Hervé 20/11/2006 11:43

Je conseille Football Factory (adapté au cinéma mais pas vu) dont la violence est impressionante tout comme le mécanisme et le terreau du hooliganisme