"Les menteurs" Marc Lambron

Publié le par HERVE

Karine, Pierre et Claire se retrouve, au jardin du Luxembourg, trente ans après leur khâgne.

Ils évoquent chacun leur parcours sentimental (les amours déçus), l'évolution de leurs conceptions de la vie, leurs parcours professionnels dans le monde universitaire (ce qui permet de croiser Lévi-Strauss Althusser), dans le monde politique (les cabinets ministériels et l'enterrement des idéaux post soixante-huit), dans le monde de la presse féminine (édifiant sur le comportement journalistique).

Ce livre permet d'errer dans la France des années 70 à nos jours tout en
retrouvant des images oubliées.

La langue très soutenue donne au roman un côté trop précieux (prétentieux? non... les personnages sont des normaliens!) et la fin est un peu longue.

Cela reste un roman agréable pour les images oubliées et les désillusions
de cette période qu'on redécouvre.

Publié dans Romans francophones

Commenter cet article