"On ne s'endort jamais seul" René Frégni

Publié le par HERVE

Je vous avais déjà donné mon avis (très positif) sur "Elle danse dans le noir", maintenant me voilà bien embêté ! René Frégni me pousse à la répétition, j'aime beaucoup sa plume, les phrases courtes, la violence de ses mots et l'amour qui s'en dégage.

Sa fille enlevée, Antoine soutenu par Jacky Costello, ami d'enfance et ancien taulard, part à sa recherche et tous les moyens sont utilisés pour la retrouver.

Le sujet: l'amour d'un père à sa fille (enlevé par un réseau de pédophile) encore présent dans ce roman est à un prétexte pour vagabonder dans Marseille et le milieu celui où le mot honneur prend une vraie dimension pas celle galvaudée et finalement sans fondement. Violence tendresse, émotion dégoût sont les sentiments que j'éprouve en lisant ce roman.

Ma conclusion est simple lisez René Frégni!

Publié dans Romans francophones

Commenter cet article

MK 17/05/2007 11:46

Ce livre est agréable à lire : il se lit vite, l'ecriture est simple, bcp de phrases courtes... L'intrigue n'est pas mal non plus : un père dont la fille est enlevée, qui va tout faire pour la retrouver grâce à son ami de toujours. Toutefois j'ai été déçue par la fin : je la trouve un peu rapide !  D'un coup, plus besoin d'enquête, un simple coup de téléphone et tout est dit ! L'auteur aurait dû paufiner son dénouement qui n'est pas vraiment crédible ... Dans les polards les dénouements peuvent changer l'appréciation du livre, ici c'est une veritable décéption !