"Une pièce montée" Blandine Le Callet

Publié le par Hervé

une-pi--ce-sans-souci.gifUn ami (déjà marié!) m'a offert ce roman que j'avoue avoir lu très rapidement.

Le sujet est simple: une journée de mariage dans la bourgeoisie. 
Chacun des personnages dévoile ses attentes quant à ce mariage et donne son point de vue sur cette journée ou dévoile une part de lui.

C'est évidemment drôle, pathétique, cynique, honnête, mesquin... surtout mesquin!

Sans être de la grande littérature, ce livre a le mérite de divertir. A un moment ou à un autre, on ne peut s'empêcher de penser à un mariage auquel on a assisté!!!

Une question à l'auteur (si un jour vous passez par ce blog): Blandine à combien de mariages avez-vous assisté pour décrire aussi bien cette journée si 'inoubliable' ?


L'anecdote du moment: je vais à un mariage ce vendredi....

Publié dans Romans francophones

Commenter cet article

Hélène la mariée du vendredi 19/12/2007 13:16

En tout cas j'espère que la mariée "du vendredi" n'était pas mesquine ELLE !!!Je vais foncer acheter le bouquin et t'en donnerai des nouvelles.A bientôt

Emeric 04/10/2007 19:11

Salut Hervé,Je pense que je vais le lire, juste pour voir si il y a eu des difference avec ce que j'ai vecu vendredi dernier lors de mon propre mariage, auquel tu participais...

Hervé 04/10/2007 23:18

Les mariés de vendredi étaient bien plus beaux......

clochette 04/10/2007 08:21

Ironie du sort, j'ai rencontré Blandine Le Callet vendredi dernier et je viens de faire un compte rendu de cette rencontre sur mon blog ! Je pense qu'elle a assisté à beaucoup de mariages de ce type venant d'un milieu bourgeois !

Philippe 28/09/2007 15:58

de plus : un nom de son héroine est le même qu'un lieu où je travaille. (elle serait d'origine bretonne)et elle a longtemps vécu dans un endroit où je passe mes vacances... (mais elle n'était pas à mon mariage)

Gambadou 28/09/2007 10:35

c'est vrai qu'on sent le "vécu" en lisant ce livre