Voyage 2003

Publié le par Hervé

En 2003, j'ai pris un congé sans solde pour voyager six mois dans les pays suivants: la Birmanie, l'Inde, le Pakistan et l'Iran et j'ai relaté par courriel à mes amis mon voyage, les sites visités, les rencontres et les galères en tout genre.

J'ai relu récemment ces notes avec nostalgie et à la lecture de romans indiens ou iraniens, l'idée de mettre en ligne ces courriels a commencé à mûrir.

 

Pourtant malgré la pression d'amis, je n'étais toujours pas décidé à mettre en ligne ces messages. Pourquoi je ne sais pas trop.

 

Je les mets donc en ligne aujourd'hui tels que je les avais écrits en 2003 avec leurs fautes d'orthographe, l'absence des accents (les claviers anglo-saxons dans ces pays ne permettent pas de les faire). Le dernier message que je mets en ligne n'a jamais été envoyé je le "publie" tel qu'il était dans le dossier brouillon de ma messagerie.

 

Les messages étant parfois très longs, je mettrai en ligne chaque jour un message envoyé en 2003.

 

Evidemment, je ne vous cache pas que cette aventure a été une expérience tout simplement extraordinaire pour moi. Quatre ans après, des flashs reviennent, des envies d'en parler....

Bonne lecture à tous,

 

P.S.: j'ai crée une catégorie voyage pour ces messages. Cela me fait bizarre de dévoiler cela. 

LE PREMIER MESSAGE: 28 mars 2003: un mois en Birmanie

Salut a tous,
Eh oui déjà un mois et l aventure birmane est finie non sans déjà des regrets car ce fut une expérience très riche mais trop courte. Je vais essaye de vous faire partager un peu de mon bonheur.
Mais que vous dire ??????????
Ah oui! Mon arrivée a Yangoon! Une petite corruption a l'aéroport pour ne pas changer trop d'argent dans la monnaie du gouvernement créée pour les touristes.
Puis ce fut la découverte de Yangoon et sa superbe (euphémisme..) pagode Shwedagon et les premières rencontres avec les birmans: un peuple extrêmement gentil et hospitalier et relativement honnête. Des preuves: je suis allé dîner dans la rue quasiment assis par terre (pour les amoureux de l hygiène parfaite mieux vaut s abstenir) je ne savais même pas ce que je commandais et ce fut donc du foie de volaille que je n'arrivais pas à couper (avec une cuillère ce n est pas pratique!!) alors la personne assise a cote de moi sans rien me dire a pris mon morceau dans son assiette puis l'a coupe et rendu ! A la fin du repas elle m a invite au nom de l hospitalité birmane !
Quant a l'honnêteté, elle est très surprenante, j ai perdu dans une pension 450USD et la femme de ménage (qui gagne environ 7usd par mois) les a trouve et remis lors de mon retour 4 ou 5 jours plus tard!
Apres Yangoon, je suis parti pour Bago ou j'ai visiter de nouvelles pagodes et des bouddhas couches immenses 16m de haut et près de 60m de long ainsi qu'un rocher dore en équilibre sur une montagne après une marche éprouvante en pleine chaleur. Ce rocher est aussi un lieu de culte important pour les birmans.
 
Apres cela je suis allé dans le centre de la Birmanie à Kalaw qui restera sans doute un de mes meilleurs souvenirs en Birmanie. En effet j ai fait un trek de 2 jours et j ai rencontre une famille dans la montagne qui m a ensuite inviter à rester pour assister a une cérémonie de novice et une autre famille à dormir chez elle. Il faut savoir que dans ces villages il n y a pas d'eau courante ni électricité. Pour la douche rien de plus simple:  un grand bidon, une cuvette et tout cela se passe évidemment dehors ! Ce fut des moments fabuleux et tellement riches. Je suis finalement resté une semaine dans ces villages. Les villageois ont essaye de m apprendre le birman ce fut vraiment une superbe expérience et je vous promets qu'on relativise beaucoup.
Puis j'ai continue ma route au lac Inle ou j ai vu des marches flottants et une vie autour du fleuve extraordinaire notamment le soir avec les buffles se rafraîchissant dans le lac par exemple.
J'ai pour la première fois joue au Chinlo. C'est une petite balle en bambou que les joueurs doivent se passer en effectuant des figures et utilisant toutes les parties de son corps sauf les mains et les bras et pour compliquer le jeu, la balle ne doit jamais tomber. Inutile de vous dire que c'est relativement difficile mais ce fut aussi un bon moyen de communication avec les birmans.
 
Ensuite je suis parti à Mandalay ou j'ai a nouveau vu  de superbes sites comme de vieux temples en tek dont un était malheureusement ferme mais la gentillesse n'a en Birmanie aucune limite et un moine est donc allé chercher la clé pour nous le faire découvrir.
J'ai pu aussi apprécier la grande ferveur des birmans a la pagode Mahamuni ou se trouve un bouddha en bronze mais les birmans le recouvre tellement de feuilles d'or qu'on ne voit même plus le bronze!
 
J ai après cela fait un stop dans une petite station de montagne afin de retrouver un peu de fraîcheur et de calme. Le retour se fit accroche sur le toit d une petite camionnette (je ne voyais toutefois pas la route car il y avait des marchandises et des vélos sur le toit) et debout sur le cote de la camionnette pour passer les points de contrôle militaires. J ai a certains moments vraiment eu peur notamment dans les virages! Mais la encore juste avec quelques mots de birmans, les visages s'éclairent et on vous propose ou une cigarette ou du bétel.....
Puis après 9 heures de bateau, je suis arrive a Bagan, un des sites les plus anciens de Birmanie ou les pagodes sont plus belles les unes que les autres. J’ai à nouveau joue au Chinlo mais beaucoup plus longtemps et mes pieds ont beaucoup souffert!
J'ai dans mon sac à dos un jeu de Puissance 4 de voyage auquel j'ai joue un soir avec une française rencontre à Bagan. Les birmans de l'hôtel furent intrigue, ils ont donc demande les règles. Partant dîner ils m'ont demande s'ils pouvaient garder le jeu pour s'entraîner. Des mon retour, ils ont voulu jouer ! Ce fut génial!
 
Pour conclure si le visa pour la Birmanie n'était pas limite a 28 jours je serai reste volontiers plus longtemps car les transports sont relativement longs. J'ai par exemple parcouru Bagan-Yangoon (entre 500-600km) en 16heures de bus! Ce qui est une grande perte de temps, et il y avait encore tellement de sites à voir.
 
Au delà des rencontres avec les birmans j'ai aussi passe de très bons moments avec d'autres voyageurs.
 
En relisant ce texte je me rends compte que j'ai bien d'autres anecdotes à vous faire partager mais le temps manque alors cela sera pour plus tard......
 
Je suis arrive hier soir a Calcutta ou l'atmosphère semble bien différente.
Je vous raconterai mon arrivée à l'aéroport dans un prochain mail
 
En espérant avoir de vos nouvelles,
 
Herve

Publié dans Récit de voyage 2003

Commenter cet article

InFolio 05/06/2007 17:10

Heureuse surprise pour moi de découvrir que l'on peut rentrer en Birmanie. J'en étais restée à l'idée que les frontières étaient closes. Mais visiblement, c'est assez strict au niveau visa d'après ce que tu dis. Je "connais"  très peu ce pays, mais son nom me fait voyager par les souvenirs que m'a raconté ma mère d'un voyage qu'elle avait fait là bas avant que le pays ne se ferme. Je venias voir tes articles de leture, et j'ai découvert ton récit de voyage. Agréable surprise, je vais lire la suite maintenant. Belle idée que ce récit.

jos du livrophile 27/05/2007 15:20

J'adore ! Ces instants voyageurs possèdent un piquant d'aventure exaltant... Continue à nous les faire partager :-)

Tamara 26/05/2007 15:12

Merci Cathe ! Si seulement j'avais le temps de continuer mon récit sur l'Ethiopie... mais un blog prend beaucoup de temps, alors deux !!!

cathe 25/05/2007 22:43

Alors là tu me combles, Hervé ! J'aime énormément les récits de voyage, alors si en plus j'en trouve sur les blogs de mes bloggeurs préférés :-))))))  Je lirai tes "courriers" avec beaucoup de plaisir. Et pour la Birmanie c'est intéressant d'aller aussi lire le "récit de voyage" de Tamara :-)

Anne 25/05/2007 16:42

C'est une bien belle idée de partager ce voyage avec nous. Je te lirais avec beaucoup de plaisir.